APB, ParcourSup & algorithmes

 

APB utilisait « l’algorithme des mariages stables » pour affecter les candidats aux filières, un algorithme optimal, tandis que ParcourSup est un algorithme ad hoc, opaque, qui ne peut par définition pas faire mieux.

La citation ci dessus est une version un peu raccourcie (et donc nécessairement un peu caricaturale, je m’en excuse) de plusieurs threads ou articles de blogs récents apparus sur les réseaux sociaux. Mon analyse est que, indépendamment de l’opinion qu’on peut avoir sur le principe de la réforme, l’affirmation ci-dessus est factuellement infondée. On peut être contre ParcourSup, mais pas pour cette (mauvaise) raison.

Plus »

Entrée dans le sup

 

Cette année avec ParcourSup, le débat est électrique, sélection/pas sélection, orientation/pas orientation, remise à niveau, « OUI SI », reproduction sociale, mérite républicain, échec en 1er cycle…

J’ai un avis sur la question, mais ce n’est pas l’objet du billet d’aujourd’hui. La question que je pose ici, c’est :

Qu’est-ce que veulent les bacheliers ?

Plus »